Browsing Category

A tables !

  • c'est lundi, donc un petit coup de déglingue...

    Paris. Radio Eat, mouais…

    Radio Eat, le restaurant allumé Cette grande maison est belle comme tout avec ses arrondis, ses ondes maternantes. C’est une grande maison aussi accueillant les chaines de Radio France.…

  • Paris. Marrow, surprise, surprise

    Un restaurant, c’est parfois comme un ballon. L’attente est grande, l’impatience est là, l’appétit rapplique et monte très haut. Et puis, il arrive que tout tombe d’un coup. Le…

  • Fidèle

    Paris. Chez Michel, wunderbar !

    On comprend vite pourquoi les « étrangers » accourent ici par bouillons. Nous sommes près des gares du Nord et de l’Est, à Paris, et ce soir, on trinque en japonais,…

  • inspiration hawaienne

    Paris. Apihoke, super bol

    Dans le nord parisien pentu, rien de tel que le bol, une sorte d’antre perso, un igloo nutritionnel, un sam suffit expéditif. Étonnez-vous après qu’on fasse la queue pour…

  • C'est lundi, il me semble que l'on y déglingue, non ?!

    Paris. Crillon sans voix

    C’est toujours tentant de rebattre les cartes. Si excitant. Déplacer ses atouts histoire de déstabiliser, se réinventer et faire un carton. Prenez le tout nouveau Crillon. Il se languissait…

  • Plutôt réussi

    Paris. Drugstore, façon Frechon

    Publicis Drugstore, retour aux sources Pour ainsi dire, le Drugstore des Champs-Élysées ne nous intéressait plus. Sans doute parce qu’il était si joliment marqué par une époque: les minets,…

  • Au café s'entend....

    Nantes. Eric Guérin au musée

    Nantes, le Musée passe à table La chance des restaurants de musée, c’est d’avoir à côté de soi suffisamment de bruits et de fureur, pour ne pas de surcroit,…

  • vraie planque

    Paris. Boot Café, bis repetita

    La première adresse (rue du Pont-aux-Choux) faisait déjà un malheur à Paris avec sa devanture de cordonnerie gardée dans son jus, instagramisée comme jamais, et surtout délivrant un des…

  • pâtes en vue

    Paris. Kitchen Ter (re) neuve

    Certes, le décor ne casse pas des briques. Mais dans son dépouillé s’ouvrant sur le boulevard Saint Germain, il faut y lire un message. Non point massif, autocentré et…