Browsing Category

Et plus si affinités

  • Pas un cadeau

    Paris. Les Tablettes, la torpeur Seizième

    Le restaurant semble un boudoir griffé au goût du jour, mais on imagine le chef (Jean-Louis Nomicos) confronter à une clientèle pas piquée des hannetons. Celle du Seizième. Elle…

  • le dernier des Mohicans

    Paris. Le Griffonnier, huitième rugissant

    Combien en reste-t-il à Paris ? Ce sont des réserves de Mohicans, épargnées par la salade king crab, le yuzu et le chou khal. Du reste les habitués de…

  • un des meilleurs sushiyas de Paris

    Paris. Sushi B mérite le triple A

    Voila donc ce genre d’adresse que nous chassons tout au long de l’année. Déjà, le nom, pas piqué des hannetons, nous renvoie aux séries B, au deuxième choix, à…

  • (réponse demain)

    Paris. Michelin en vue pour la Tour d’Argent ?

    Lorsqu’on est englué dans les classements (une étoile seulement), alors que votre histoire rutile, il faut faire quelque chose. Envoyer de signaux forts. Les guides, notamment le Michelin qui…

  • Il y a là un chef super: Frédéric Chabbert

    Paris. Table d’Hugo Desnoyer au marché Secrétan

    Au début, je pensais qu’il y avait là qu’un très bon restaurant de viandes. La provenance est réputée, le nom asséné, à la limite, pif-paf, le tout tombe dans…

  • (gratiné)

    Paris. Le Voltaire, le passé est de retour…

    Pour un peu, en tendant l’oreille, on entendrait grincer les boiseries du Voltaire, table légendaire amarrée sur le quai du même nom, à Paris. Du reste, il y a…

  • tentant ?

    Paris. Akrame et sa recherche d’admiration

    Akrame, est-il nécessaire  de le rappeler, est la nouvelle coqueluche parisienne. Agréé par ses pairs, plébiscité par la critique, il draine derrière lui un public avide de bluff, de…

  • Croyez-moi, c'est bonbon !

    Paris. Pour vous, je suis allé au Divellec

    Divellec, ces très chères nouveautées Matthieu Pacaud est là ce soir à surveiller le départ de son nouveau navire, Divellec (ex-Le Divellec). C’est toujours curieux de voir un chef…

  • Attention quand même à la douloureuse...

    Au Bristol, le 114, brasserie haute définition

    C’est à croire que les palaces sont ivres d’étoiles. Il ne leur suffit plus de se choper les réglementaires trois étoiles, il leur faut -histoire de faire bisquer les…

  • Paris. Ritz, la Cosmétique du rêve…

    Une soirée au Ritz, c’est irrésistible. Il est 19h30, on se presse à l’entrée. La porte tourne son tambour, ventile la mémoire, laisse resurgir  les songes d’un palace inimitable.…

  • Paris. Minute, Papillon !

    Récemment pour M, le supplément du Monde, je suis allé dans une toute nouvelle adresse dont on parle abondamment… Ce ne doit pas être un cadeau de sortir des…

  • Paris. Baretto, viser juste…

    Il y a des restaurants comme celui qu’il faut manier avec précaution. D’abord, on passe devant sans même y prendre garde. Vous êtes dans le Huitième arrondissement de Paris,…