Browsing Category

75006

  • Breizh Café

    Paris. Inévitablement

    Je tiens cela de mon enfance. La promenade rituelle en famille de quelques dimanches dans l’année. Nous prenions la 203, puis la 403, la 404, la 504 Peugeot pour…

  • Toujours bien

    Paris. Le Comptoir du Relais ?

    C’est sans doute idiot, mais chaque fois que je passe devant, je me dis que je devrais y revenir plus souvent. Mais, le restaurant d’Yves Camdeborde est toujours complet.…

  • j'aime

    Paris. Le Comptoir du Relais, fidèle à lui même

    Certes, on y est un peu serré, succès faisant, on s’y bouscule, mais sincèrement, je n’ai jamais été déçu ici, au Comptoir de l’Odéon de Yves Camdeborde. La cuisine…

  • Un peu chérot, mais bien

    Paris. Au Bar des Prés, la vie joyeuse

    Parfois, on baisse les armes. On a besoin d’indulgence. Pas vraiment faim, juste être tranquille au comptoir. Avoir la paix, picorer des nourritures paisibles, mais bien travaillées, allègres, justes,…

  • tout simple

    Paris. S’il vous plait, madame

    Le grain de la peau de la gastronomie parisienne est si serré ! Pas un espace qui ne soit traité, réinterprété, revisité. Parfois même dans le onzième arrondissement, par…

  • Simple

    Paris. S’il vous plait, madame…

    Le grain de la peau de la gastronomie parisienne est si serré ! Pas un espace qui ne soit traité, réinterprété, revisité. Parfois même dans le onzième arrondissement, par…

  • Correct, mais chiche

    Paris.Semaine healthy 2/4 avec Guenmai

    Guenmaï 2,5/ 5 carottes C’est sans doute l’un des vétérans du genre. Du reste la clientèle n’a pas bougé. Elle a juste pris un peu d’âge et semble accorder…

  • un chouia trop touristique

    Paris. Chez Allard, prévisible…

    Sans doute victime de son succès, Chez Allard souffre du passage par l’excellence, le grammage et le prévisible. C’est bien, un brin pasteurisé, presque nickel. Mais, il manque quelque…

  • restaurant de cuisine kappô

    Paris. Sagan, bonjour finesse

    Récemment pour M le magazine du Monde, je suis allé visiter cette adresse…     Enfin, la cuisine japonaise s’immisce dans le paysage parisien dans sa vraie complexité. Certes…

  • Un brin trop marketé...

    Paris. Claus, la tyrannie de l’exquis

    Récemment pour M le Monde, je suis parti à la recherche d’une adresse singulière…       Jamais Paris n’aura autant parlé le langage des restaurants. Avec à la…

  • sans doute un peu d'âme

    Paris. Que manque t il donc à la Casa Bini ?

    À chaque fois, je bute sur les plats de pâtes pas mauvaises au demeurant, mais il y a là trop de commerce et pas assez de temps, de plaisir,…