Mais où étais-je donc passé ?

Je me le demande bien. Disparaitre, si vous me connaissez un peu,  c’est un peu mon truc. Histoire de me refaire des images, des mots. Reposer un peu mes yeux, mes mains, mon corps. Renouveler l’air. Le confinement ? Je connais, j’y suis depuis début novembre, date de ma disparition.

 Et depuis, croyez moi, j’en ai avalé des kilomètres. J’ai bientôt terminé mon nouveau roman. Il sera encore question du Japon, pour ne pas changer. Mais cette fois-ci, la sauce sera un peu plus rock n’roll avec la présence en clé de voyage, de John Lennon. D’ici là, j’aurais des tonnes de textes à vous soumettre. Mais cette fois-ci, je le ferai à mon gré, à ma guise, sans le poids des rendez-vous…Entre ceux-ci, apparaîtront pour vous distraire, les publications que je fais quasiment tous les jours sur Instagram…

À tout bientôt, avec de la Thaïlande, de la Côte d’Azur, de la Suède et tant d’autres lieux…

Merci pour votre fidélité, Simonsays continue et ce, avec toujours mon plus grand plaisir…

No Comments

Leave a Reply