Oran. Kamel Daoud, un amoureux transi de sa ville

la rencontre

Se glisser dans une ville, cela se prépare avec des musiques, des textes. Ceux de Kamel Daoud par exemple. Son livre « Meursault, contre enquête » , -la mise en creux de l’Etranger de Camus-, est le magnifique entrelacs d’une glycine…

Oran, encore une pincée d’adresses …

le voyage de la semaine

Shopping Farah. Cette pâtissière a encore le tournis. Cette année, sa fille a été élue miss Oran Ouest et ses ses petits gâteaux  makoud ( semoule, beurre miel et dates) se sont vus attribués un prix 2016. 12, rue…

Oran. Les rues de la ville, la vie sans filtre

(suite de la visite)

La grande force d’Oran, c’est sans doute son humanité, son insouciance. Sa façon de vivre hors du monde. Plonger dans les rues de Ville Nouvelle ou de Planteurs appartient aux frissons de l’ivresse urbaine, au bord de l’aventure. On…

Oran. Les nuits et leur semi clandestinité

Oran

Ici la nuit prend son temps. A minuit, elle n’est pas encore décidée. Elle tourne -façon espagnole- en rond sur la Corniche, les boulevards et les ruelles. Elle s’ébroue puis s’enclenche dans les dancings et cabarets. Dans ces derniers,…

Oran. C’est ici que le raï est né…

Oran

Le raï est né à Oran avec des pointures comme Cheb Khaled, Cheb Mami… Cet incroyable concentré de folklore oranais, de flamenco, de jazz, du genre égyptien  est une véritable déflagration amplifiée aujourd’hui de l’auto-tune, basculant ces complaintes robotiques…

Oran. Sur les traces d’un Camus contrarié

Oran

Albert Camus est le guide idéal de la ville. Pensiez vous. Finalement, à lire et relire entre les lignes magnifiques de « l’Eté », Camus regardait plus la ville qu’il ne la vivait. Il l’observait, un brin fauché, contrarié. Et très…

Et si l’on repartait ?! Oran

Il y a peu pour Air France Magazine, j’ai eu la chance de partir dans une ville qui m’attirait depuis des années…. 10 raisons d’aller à Oran Vous vous attendiez au bleu cru du ciel , à une chaleur…

Caffé dei Cioppi est de retour, cela s’appelle Osteria Ferrara

Paris

Lorsque le quartier Faidherbe- Faubourg Saint- Antoine retrouve ses racines italiennes, cela donne des étincelles. Il y eut tout d’abord Gionanni Passerini (voir ci contre), ensuite le sarde Simone Tondo ( en lieu et place de la Gazetta, rue…