Paris. Noto, oh no…

joli mais sans âme


je me faisais une joie de dîner seul un samedi dans un restaurant « italien » de luxe à la salle Pleyel. Un livre extra avec moi (« vie de Henry Brulard », de Stendhal), un bon verre de vin de Montepulciano: la soirée s’annonçait délicieuse avec un décor un peu solennel tristounet, des hôtesses très jolies. Mais l’assiette n’était pas au rendez vous avec certes de l’esthétique, mais sans grands tremblements, juste comme un jeu, à la façon de…Faudrait il y retourner? Sincèrement, je ne m’y vois pas…

82 euros cette soirée…

Noto, 252, rue du faubourg Saint Honoré, 75008 Paris. Tel.:  01 86 95 96 60. www.noto-paris.com

2 Comments

  • Reply
    VincentM
    3 mai 2017 at 10 h 48 min

    Quand un critique gastronomique commente sur les « hôtesses très jolies », j’ai toujours une impression bizarre, un peu comme si le guitariste d’un groupe de rock commentait sur sa marque de dentifrice préférée. On s’en f…

  • Leave a Reply