Quoi d’autre devant ?

la suite des sensations

Ce trimestre fut sans doute l’un des plus denses de ces dernières années, comme une sorte d’empilement limite écroulement. J’ai un peu trop voyagé comme si en tirant sur cette corde une vérité allait jaillir. Probablement, celle en tout cas de calmer le jeu, de me remettre à écrire et de respirer. Cet été, à la niche, au vert, à l’eau. Je vais en profiter pour me lancer dans l’écriture d’un nouveau projet. Mais en attendant, j’ai encore sous le coude tellement de destinations, des villes, des tables, des lectures…

Fin aout, je serai en mesure de vous soumettre mon roman intitulé « l’esprit des Vents », chez Plon. Il est actuellement en cours d’impression. J’ai mis tout mon coeur et mes mots, et c’est cela le principal. D’ici les vacances, encore des impressions, des directions: l’Inde à nouveau, les îles allemandes, New York, de la Corée, de l’Italie, du Japon… D’accord.

 

Cette photo représente un hall d’immeuble, à Busan (Corée du Sud). Maintenant, il n’y a quasiment plus de lettres, mais beaucoup de colis…

No Comments

Leave a Reply