Paris. Le Camélia, le bon usage du Mandarin Oriental

DSC02298

C’est presque devenu un lieu commun. Si parfois (souvent) les grands restaurants vous accablent par leur maniérisme et leurs grands airs, il est sot de se lamenter. Il existe de superbes solutions de repli, à prix réduits et service diligent. Prenez le Mandarin Oriental et le célèbre restaurant de Thierry Marx « Sur mesures ». Personnellement, j’ai un mal de chien à entrer dans une cuisine qui fait l’unanimité. Je n’y retrouve pas la faconde, la rondeur et l’intelligence de ce grand chef. DSC02300En revanche, à la deuxième table de l’hôtel, le Camélia, c’est extra. C’est plus simple, plus compréhensible pour les saints innocents. L’accueil est exquis, prévenant et jamais intrusif. L’assiette quant à elle, voltige et pique au centre. Les tomates chevauchées par les fraises et soutenu pas une buratta (huile vanillée et citron vert) tiennent bien le propos. Le pigeon avec une poétique déclinaison de maïs, girolles et sésame borde bien l’intitulé. Le cadre de la cour jardin est plus que plaisant. Seul bémol, l’addition reste gastronomique, très jet internationale (à part la formule habile du déjeuner à 48 euros). C’est sans doute cela ce frisson nouveau de la gastronomie, ce côté irraisonnable, au bord de l’absurde. Mais exquis. Comptez  donc 100 euros par personne. Brunch réputé.DSC02302

Camélia, Hôtel Mandarin Oriental, 251, rue Saint Honoré, 75001 Paris. Tel.: 01-70-98-74-00. Ouvert tous les jours.DSC02298

No Comments

Leave a Reply