Paris. Kunitoraya, allègre

Belle adresse

Il y avait là un bistrot bourgeois (Pauline, d’André Genin) avec ses lenteurs crémées. Et puis il s’en est allé, laissant place à un spécialiste des udons, les pâtes japonaises au blé. Au début, cela faisait bizarre de voir ce décor presque déplacé avec ses boiseries, ses miroirs. Mais il faut croire que l’assiette, du moins les bols, avaient suffisamment de pertinence pour qu’en quelques semaines l’affaire fut entendue. Depuis lors, c’est toujours la succession jouissive et plus que réussie des compositions fusant des cuisines ouvertes sur la salle et dirigées par le chef Nomoto. Il suffit alors de jongler selon son appétit en fonction des tempuras de crevettes, les fritures, les udons froid ou chauds et ses variantes: crevettes et algues, porc pané au curry, boeuf, palourde…. Service aux petits soins, clientèle au diapason et toujours cette impression délicieuse de repartir allègre, presque bonifié, souriant. Attention, le soir, Kunitoraya met les petits plats dans les grands avec le menu dégustation à partir de 70 euros par personne. A noter, toujours dans la même rue, mais au numéro 1, la version bistrot avec une clientèle très fashion.

Friture + udon + 2 onigiri= 23€

Kunitoraya, 5 rue Villedo, 75001 Paris. tél.: 01-47-03-07-74. Fermé le lundi et le dimanche soir.

No Comments

Leave a Reply