Paris. Kokoro, en plein coeur

for you !

Dans ce cinquième arrondissement de Paris aux appétits apaisés et étrangement discrets, éclosent néanmoins quelques tables avec de sérieux atouts dans la poche. Ceci dit, lorsque vous entrez dans ce petit restaurant d’une rue courbée, pas d’effusion ni de roulements de biscotos. Juste une enseigne tendre (« Kokoro », c’est «  cœur » en japonais), un chef aux fourneaux donnant directement dans la salle. C’est un couple franco-japonais qui oeuvre en douceur (Frédéric Charrier au salé et, au sucré,  Sakura Mori). Tout deux ont appris à l’Arpège une approche apaisée de la cuisine et cela se ressent dans une carte calme. S’y détachent ces asperges violettes attisées par une crème d’ail d’Arleux des crevettes grises et pour arrondir le tout une poudre d’orange. Le lieu poché prend sans encombre la relève avec une belle composition où ferraillent en sourdine: boulgour à la menthe poivrée, citrons confits, jeunes brocolis et courgettes. Clientèle de la même tonalité, service attentif et au final un instant préservé.

Oeuf poché et champignons rafraîchis au jus de boeuf + lieu noir poché + tarte à la rhubarbe et crème brûlée = 25 euros dans le cadre du menu au déjeuner. Le soir, comptez 40€.

Kokoro, 36, rue des Boulangers, 75005 Paris. Tél.: 01-44-07-13-29. restaurantkokoro.blogspot.fr

Fermé dimanche, lundi et mardi midi.

No Comments

Leave a Reply