Paris. Café Tournon, les bonnes adresses du passé

Attention, changement de gérance en vue

Il y a toujours un certain embarras à visiter les cafés de quartier. Comment deviner si c’est de la daube ou du gratin ?

Du simulacre ou de la séduction ? Le Comptoir Tournon, situé tout proche du Sénat, à Paris, appartient à ce genre d’adresses indécises. Sauf qu’il a pour lui un passé rutilant, un CV à n’en plus finir. L’histoire est souvent passée. Et repassée. Comme le chariot d’une machine à écrire. S’y asseyaient: James Baldwin, Chester Himes, Richard Wright…Le jazz-band de Duke Ellington fit ses débuts parisiens au Tournon, l’écrivain autrichien Joseph Roth ne vivait pas au dessus de ses moyens, mais au-dessus du Café Tournon de 1937 à 1939. Aujourd’hui encore, la maison Flammarion reçoit ses auteurs et il n’est pas rare de reconnaitre une échine illustre. La cuisine dans ces cas là suit silencieusement, assume les frites et les pommes de terre grenailles, l’onglet et le wok de légumes. Décor adorable, terrasse aux beaux jours, service gentil, additions de quartier: 40 euros par personne.

Comptoir Tournon, 18, rue Tournon, 75006 Paris. Tél.: 01 43 26 16 16. Fermé le dimanche.

No Comments

Leave a Reply