Palerme. Que c’est triste une institution qui s’enfonce…

Il Scudiero

J’aurais du le sentir lors de mon dernier passage, il y a un an mais le Scudiero a les trois roues dans le fossé. C’est tellement triste de voir les serveurs être tristes, hors du coup, comme dans un pastiche de cette adresse légendaire de la ville. Les plats nont plus aucun entrain. Quant à la clientèle, elle non plus, n’a plus la pêche. Des séniors en roue brioche et roue libre, c’est parfois réjouissant, mais là c’est déprimant. Heureusement, un cornet de glace pris à l’Antico Caffé Spinnato, vial di Belmonte 111. Et tout va mieux !

No Comments

Leave a Reply