Montreal 3/6. Sauce et planche

Quelques adresses si plaisantes

la crème et la sauce, l’accent italien                              Ce doit être cela le secret des quartier réussis, cette note chantante, ces regards habités, ces gâteaux baroques, ces sauces carmines aux oignons caramélisés. Faut-il encore s’installer au bon endroit:  juste face à l’église Notre Dame de la Défense (ne  pas manquer la sortie de la messe du dimanche, à midi) pour la pâtisserie et sur la petite piazzetta de la rue Fairmount, près du glacier et des bagels, pour Franco Gattuso et ses sauces tomates sentimentales.

Pasticceria Alati-Caserta, 277, rue Dante; www.alaticaserta.com

Drogheria Fine,68, Fairmount. Tel. 514-588-7477.

 Bouger, la planche du salut

Si vous êtes à Montréal, un premier juillet, attendez vous à une chorégraphie inattendue, faite de canapés, de muscles luisants (il faisait 34,5°c) et de dos cassés. Plus de 58 000 personnes se mettent à déménager. Car ici, on aime le mouvement. C’est le langage de la ville, des rues. Marcher, faire du skate, bouger, être agile. Cette mobilité engrangée l’hiver pour ne pas être statufié sur place est devenue un tour d’esprit (l’espièglerie), une gymnastique naturelle, par le rire (festivals à tour de bras), l’échange. Bouger, sans arrêt pour ne pas être figé.

No Comments

Leave a Reply