C’est curieux, mais d’Aznavour…

je ne retiens que cela

Les disparitions ont quelque chose d’étrange. La nouvelle arrive, les éloges pleuvent et vous restez avec votre parapluie et votre sentiment. Un « grand artiste » disparait et immédiatement, en vous, quelque chose afflue. Sans filtre. Parfois, c’est fort. Même démesuré. D’autres fois, c’est paisible calme, souriant. Chez moi, cela donne cela, cette chanson composée par Charles Aznavour Sylvie Vartan. Elle n’a jamais été aussi belle.

 

 

https://youtu.be/mAMPPdBsnt4

No Comments

Leave a Reply