Alice Waters était à Paris pour présenter son dernier livre

l'art de la cuisine simple

C’est une femme admirable avec un humanisme gourmand dont devraient s’inspirer bien des chefs. Une sorte de militantisme pour une alimentation heureuse et responsable. Je remercie Camille Labro d’avoir eu la gentillesse d’organiser cette rencontre. Je me souviens bien de notre rencontre il y a une vingt cinq ans à Paris, de son restaurant Chez Panisse, mais la voir, lui parler, lui prendre le bras appartient aux vrais plaisirs de la vie. D’autant que je connaissais une personne qui rêvait de la rencontrer: Kaori Endo, du Petit Keller. Il y eut une magnifique émotion, des larmes de joie et ce propos bienveillant sur la table loin du fracas de la haute gastronomie et ses vanités. Le livre ressemble à Alice avec beaucoup de simplicité et d’humilité. Pour moi, la vraie cuisine celle où le cuisinier (et non le chef) ne cherche pas à épater, s’imposer, mais plutôt à être gentil, content, heureux de donner. Après ça, tout semble clair. Merci à toutes les trois.

La philosophie d’Alice Waters:

manger de saison

manger local et durablement

acheter aux producteurs

planter un jardin

conserver, composter et recycler

Cuisiner simplement en impliquant tous vos sens

mettre la table avec soin et respect

manger ensemble

la nourriture est précieuse

cuisiner ensemble

en impliquant votre famille et vos amis en particulier les enfants

partager l’expérience du jardinage et de la cuisine

enseigner aux enfants la valeur et les plaisirs de la bonne nourriture

Actes Sud, 32€.


No Comments

Leave a Reply