3/3. Guyane, le carnet d’adresses

il y a presque tout

Carnet d’adresses

Restaurants

L’Oasis

Sur le rivage de Montjoly,  ouvert sur la plage Remire, le large et les vents, un vaste restaurant réunissant autour de solides tablées -et de chaises en plastique- les gens du coin et de Cayenne, venus déguster fruits de mer, accras de morue et bien sûr, les crevettes à la sauce diable. Charme inattendu: service interminable!

9, avenue Saint-Dominique, à Montjoly. Tel.: 0594 38 00 80.

Paris Cayenne

La table tamisée de Cayenne avec les notables venus joliment accompagnés apprécier une cuisine aux taquets, sophistiquée et professionnelle.

59 rue Lallouette, à Cayenne. Tel.: 0594 31 76 17.

Le Julieta. Petite gargote de rue adossée à un club kitsch pour une fricassée de boeuf et une bière fraîche.

12 rue Mentel, à Cayenne.: Tel.: 0594 31 70 87

Hei Po. Un des meilleurs chinois de la ville. Imperturbable et assumant ses vapeurs.

13, rue Barthélémi, à Cayenne. Tel.: 0594 30 39 59.

Auberge Falédam

A l’écart de la ville, civilisée et poseuse mais très bonne, la meilleure cuisine vietnamienne de la ville. Jolie villa, accueil ourlé.

313 Chemin Grant, à Cayenne. Tel.: 0594 30 05 99.

Le Pakira

Entre Kourou et Saint Laurent du Maroni, au bord du fleuve, vue superbe et fricassées réputées.

22, rue Constantin-Verderosa , à Sinnmary. Tel.:05 94 34 50 49

Au Marché de Cayenne

Y aller en fin de semaine pour les ondulations d’odeurs et de saveurs; marché explosif de fraîcheur et d’étales gorgés de fruits, de légumes, d’herbes. Epices à gauche à l’extérieur. Déjeuner au coude à coude sous la halle dans les nombreuses échoppes dont celles ci, pour ses soupes vietnamiennes à prix de poche. Tout autour, supérettes chinoises riches en articles kitschissimes.

Lau Kwai Cheung, loge E1 et E3.

Cacao

Marché « typique » le dimanche avec artisanat laotien, un brin trop touristique mais valable pour ses soupes en plein air dont celles de l’échoppe « Belle Asie ».

Boire un verre

Bar des Palmistes.

A la fois hôtel et bar de ville pour sa clientèle oisive se dispersant le long de la terrasse étirée. Indispensable. Cour jardin et cocktails.

12, avenue du général de Gaulle. Tel.: 0594 30 00 50

et aussi

Chez C’Risto, 483, Route de Suzini, Remire-Montjoly. L’Iguana Café,55, avenue Voltaire, Cayenne. et

le Royal Amazonia, 45, rue de l’Ara Bleu, Cayenne.

Un tour en avion

Pour moins de 100 euros, on peut faire un tour au dessus de la ville, demander le capitaine des pompiers, Pierre Jouans: 06 94 23 85 83 ou l’Aéroclub de Cayenne Matoury, zone aéroportuaire. Tel.: 0594- 35 61 28.

Sur l’écolodge flottant

Pour une immersion totale dans la nature. Si vous recherchez un rapport frontal avec la nature, c’est sans doute ici qu’il faut séjourner au moins une nuit pour se plonger dans les espaces naturels des marais de kaw. Chambres sommaires, espace collectif de hamacs, grandes tablées pour les repas en commun, mais surtout découvertes des caïmans et cabiais en sortie nocturne, réveil au petit matin lorsque le marais se réveille dans les brumes et les chants si variés des oiseaux.

Jal Voyages, écotourisme amazonien.www.jal-Voyages.com

Guyane Evasion

Voila une jolie façon de bien connaitre la Guyane puisque cette structure à dimension humaine est animée par Nathalie Prudent, créatrice de cette agence. C’est donc elle même qui organise ces véritables immersions faites quasiment sur mesures avec notamment des circuits d’ « exception »; sur les Monts Tumuc Humac (10 jours) ou encore son voyage préféré dans la forêt guyanaise de Saul, au sud du pays, grandiose et gorgé d’inédits…Du VIP au simple voyageur.  Guyane Evasion,Remire Montjoly. Tel.: 05 94 29 41 64. www.guyane-evasion.com

Hotels

Wapa Lodge

Découverte de la forêt en simplicité raffinée. Lodge de belle tenue et sorties à la carte. Bien.

15, rue Zazie Iglantin, à Kourou. Tel.: 0594 694 28 18 28.

Hotel Ker Alberte

Idéalement situé en plein centre de Cayenne, à deux pas du marché et de la place des Palmistes, cette hostellerie de charme animé par Gaëlle et Laurent de Maistre, propose une quinzaine de chambres autour de la piscine et du jardin arboré. Il s’agit là d’une ancienne villa créole avec ses volumineux toits à larges débords, son allure retroussée, ses jeux d’ombres et de lumières, d’auvents, de structures contreventés, de persiennes et de jalousies, galeries et balcons dialoguant continuellement. Le décor oscille entre l’inspiration de voyages en Asie et de citations guyanaises. Table appliquée s’adonnant le soir, bar et régulièrement de soirées avec orchestre (le vendredi, c’est chaud).

4, rue Docteur Rose. Tel.: 0594 25 75 70

www.hotelkeralberte.com

No Comments

Leave a Reply