Archives du tag: Rome

03 02 14
La deuxième adresse du Cousin à Rome : CO-So

La deuxième adresse du Cousin à Rome : CO-So

ROME- CO-SO – via Braccio 80 (Il Pigneto)

Régulièrement, mon cousin nantais, Stephane, viendra apporter sa petite pincée de sel et de poivre. Ca tombe bien, il était il y a peu à Rome. Vas-y Cousin, let’s shake…

On m’avait dit que l’ancien chef barman avait raccroché le shaker de l’hôtel de Russie pour se lancer dans une expérience plus… personnelle. Un endroit à lui, à partager avec les copains pour faire découvrir ses vins, des vins de garage, des vins de connaisseurs, pas ces vins de Toscane qui vendent leurs charmes aux touristes fortunés.

...

Lire la suite

31 01 14
La première adresse du Cousin à Rome : Primo al Pigneto

La première adresse du Cousin à Rome : Primo al Pigneto

ROME – Primo – via del Pignetto 46 –

Régulièrement, mon cousin nantais, Stephane, viendra apporter sa petite pincée de sel et de poivre. Ca tombe bien, il était il y a peu à Rome. Vas-y Cousin, let’s shake…

L’escapade parfaite dans le quartier ouvrier, il Pigneto, devenu « arti », un de ces coins longtemps méprisés qui bombe le torse en ce moment. Primo toise les trattorias du centre et rigole de ce Rome confit dans l’Antique. Ici, ça joue la moderne !

...

Lire la suite

17 09 09
Rome : Et encore une autre adresse, une patisserie...

Rome : Et encore une autre adresse, une patisserie…

  Alors qu'on se promenait dans une Rome magnifique, un sms a vibré dans ma poche. C'était Fulvio qui recomandait chaudement une patisserie-glacier au nord du Panthéon, gentiment perdue mais excellente d'après lui. Aujourd'hui, j'ai égaré les coordonnées, mais la glace ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. Du coup, nous sommes allés faire un tour dans le quartier d'Eur, le quartier à la gloire du fascisme, avec visite en termes prudents du chauffeur de taxi, impressionnant. Puis glace dans les jardins de l'hôtel de Russie. Toujours aussi bonne.  
16 09 09
ROME : d

ROME : d’autres adresses confiées par Fulvio…

 

D'abord cette trattoria, sur la droite du Panthéon, cela s'appelle Armando al Panthéon, extra: telle qu'on l'attend avec des poulpes, des légumes, des spaghetti alle vongole et un accueil délicieux dans un lieu qui avait franchement la tête d'un repaire à touristes. Le chef passait par là pour saluer une table, il était désarmant de ferveur pour ses plats. A retenir sans faute !   Armando Al Panthéon Salita de' Crescenzi, 31, I-00186 Roma, Roma (Lazio)‎. Tel : 06 688 030 34Map  
15 09 09
Rome: des pieds sacrés chez  Barbiconi

Rome: des pieds sacrés chez Barbiconi

  Entre deux banquets, un léger shopping, notamment dans cette boutique où m'a entrainé Nicolas d'Estienne d'Orves (old friend) pour de superbes chaussettes pour ecclésiastes: parme et rouge sang, environ une dizaine d'euros. Quelle classe. Il a fallu que je retienne Nicolas qui voulait s'acheter mitre et faux col… Tout près du Panthéon, via S.Caterina da Siena Map Web.
11 09 09
4eme étape à Rome: l

4eme étape à Rome: l’Hotel de Russie, la cuisine de Fulvio retrouvée

 

  En fait, les deux adresses précédentes constituaient un préambule à ce qui nous attendait avec mon ami Fulvio Pierangelini,  ce cuisinier fabuleux que j'avais découvert à San Vincenzo il y a une dizaine d'années. Je lui avais consacré un roman, "Toscanes" (éditions Assouline). Depuis lors, nous nous voyons de temps à autres, si peu pour finalement se retrouver à Rome. Il s'occupe donc de la chaine de Rocco Forte dont l'hôtel de Russie à Rome.   Il était dix heures lorsque nous sommes arrivés dans les jardins fabuleux. Et là, Fulvio s'est éclipsé pour pondre trois plats d'enfer: sa passatina de gamberi, puis un poisson tout simple avec quelques champignons , des ravilois aux poivres et fromages, et puis une glace au café. Pouf, après je pouvais tomber dans les pommes, le bec parfumé au Meursault. ce n'etait pas sans compter sur un spectaculaire banquet qui m'attendait le lendemain à minuit, à la Villa Medicis, la reconstitution du banquet de Trimalchion !!! A demain pour le récit. (photos F.Simon).   Hôtel de Russie : via del Babuino, 9 I-00187 Rome (RM) +39 06 3288 8830 Map
10 09 09
3eme étape, morue frite à Dar Filettaro

3eme étape, morue frite à Dar Filettaro

Déjà un peu chancelant, avec Fulvio Pierangelini, nous nous sommes arrêtés à deux pas de là au restaurant populaire: Dar Filettaro (Largo dei Librari, 88; 066864018). Spécialité de la maison: la morue frite. il y a un monde fou. Fulvio passe en cuisine où deus dames opèrent sans relâche. La salle et la terrasse sont pleine. Il est bientôt dix heures et nous avons toujours pas diné… (photo F.Simon).
08 09 09
Rome: 2eme étape chez Roscioli

Rome: 2eme étape chez Roscioli


Après l'apéritif, avec Fulvio Pierangelini, dans les jardins de l'hôtel de Russie, nous sommes allés en taxi à l'épicerie-restaurant Roscioli ( 21-22, via dei Giubbonari; www.anticofornoroscioli.com; 06 687 5287). Là bas, Fulvio est accuellli comme le messie. Soudainement, la table qui était tranquille se voit bombarder avec des produits de première qualité: mozzarella artichauts, jambons, pasta, tartare, c'est à peine si l'on arrive à articuler. le lieu est parfait à utiliser à partir du bar. Jolie clientèle et ambiance si enjouée. Rome donne à fond: jolies femmes, sensualité de fin d'été… et bons vins servis en rafale. (Photos F Simon)