Archives du tag: Joel Robuchon

24 09 14
Mais où était passé Eric LeCerf ? Orléans !

Mais où était passé Eric LeCerf ? Orléans !

On connaissait son long et fameux chemin partagé avec Joel Robuchon, puis il y a une petite année, Eric LeCerf a décidé de déposer ses valises un peu à l’écart de Paris. Se ressourcer, faire baisser la pression. C’est ce qu’il fit en partant avec femme et enfants dans la ville d’Orléans.

Il y a ouvert une brasserie mais pas ce genre cynique et dégonflé que l’on croise à tour de bras. On y retrouve la rigueur, le goût du métier bien fait, le choix des produits. C’est franchement impeccable. Du reste, c’est ainsi qu’on le devinait avant même de passer à table. Additions provinciales. Pas mal du tout.

...

Lire la suite

07 02 13
Cicchetti bar, l

Cicchetti bar, l’idée la plus tordue du moment


Il neigeait et j'imagine qu'à Paris les annulations devaient tomber drues. Pourtant, nous nous sommes rendus dans cette nouvelle adresse de la rue Clapeyron, le Cicchetti qui avait enthousiasmé la critique <annoncée>. Pourtant à l'instar de François Régis Gaudry, de l'Express, quel ne fut pas notre étonnement devant le jeu des mini plats (dans l'esprit vénitien), certes corrects mais sans grands tremblements, proposés en formule obligatoire. Le pompon revenant au plat principal servi en deux fois, histoire de rester dans la rythmique des petites portions. Visez ainsi les gnocchetti sardi (à 18 euros !) proposés en deux demi portions successives…

...

Lire la suite

10 10 11
Monte Carlo, la maternelle reprend des couleurs

Monte Carlo, la maternelle reprend des couleurs


Monte Carlo restera toujours un formidable jardins pour enfants. Il faut voir ces grands garçons faire rugir leurs moteurs surpuissants, entrainant dans leur sillage des créatures tout aussi carrossées. En deux jours, ils dépensent le revenu annuel brut d'un laborantin car ici tout est drôlement cher, on hésite même à acheter un timbre poste. Il doit être proposé à 8 euros. Qu'importe, il y a dans ces excès le funambulisme du siècle, la mélancolie maquillée à l'innocence. Au bar de l'Hôtel de Paris, ce monsieur si digne fait danser ses chiwawas sous le roulis de l'orchestre déroulant « I'm just a gigolo>.

...

Lire la suite

14 01 11
La galaxie Robuchon (part 2)

La galaxie Robuchon (part 2)

Suite d'un portrait en oblique paru dans le Figaro, il y a peu…Vous trouverez ici des adresses non publiées faute de place…

 Ses flops: Sa chaîne de télévision dont il garde un souvenir cuisant pour la férocité des mœurs pratiquées dans cet univers (<A coté, on est des agneaux).  Pour le reste, il croise les doigts avec cependant des difficultés à Nagoya, au Japon, avec la mauvaise passe des industries automobiles locales.

Ses élèves: En dehors de ses restaurants : Philippe Gobet (Ecole Lenôtre) ; Frédéric Anton (Pré Catelan), Thierry Schwartz (le Bistrot des Saveurs à Sélestat), Olivier Bellin (les Glazicks, à Plomodiern), Eric Briffard (George V, Paris), Eric Rippert (Bernardin, New York).

...

Lire la suite

02 12 10
Atelier Robuchon, c

Atelier Robuchon, c’est ouvert au Drugstore Publicis…


Depuis quelques jours, l'Atelier Joel Robuchon s'est ouvert Rive Droite, au Drugstore Publicis (133, Champs Elysées) avec également une entrée rue Vernet.

Logiquement, on retrouvera la percussion de la Rive Gauche avec sans doute une gentille différence de clientèle… Pour ma part, le dernier dîner rue Montalembert fut drôlement bien carré. Du sans faute, comme d'habitude…(photos F.Simon). A propos, ce serait mieux avec le numéro de téléphone, non ? 01.47.23 75.75.

...

Lire la suite

01 09 10
Petit test: êtes vous Robuchon ou Ducasse

Petit test: êtes vous Robuchon ou Ducasse

Dans les séries d'été, le Figaro s'est amusé à opposer des styles de vie et d'objet, voire de personnalité. Pour ma pomme, j'ai hérité d'un sujet coton… 

Êtes vous Robuchon ou Ducasse ?

Voilà une question intéressante. Logiquement, tout être
sensé s’enfuit devant une telle question, en prenant soin de ne laisser aucune
empreinte digitale sur le journal. Pour mener l’enquête, plusieurs refus polis,
des voix étranglées par l’émotion, des murmures minuscules. Autant dire rien,
du style : bon courage. Si, un message anonyme : "L’un te donnera
trois coups de poignard dans le dos, l’autre te décapitera au sabre
japonais".

...

Lire la suite