Archives du tag: Fulvio Pierangelini

23 06 12
Le goût de Florence: séjourner

Le goût de Florence: séjourner

 

Hôtel Savoy. Idéalement placé au coeur de la ville, base stratégique cossue et fonctionnelle avec, en cuisine, les conseils de Fulvio Pierangelini. Piazza della Repubblica, 7. Tél. : 055 273 51. www.riccofortehotels.com. À partir de 300 eur. Ou alors les chambres d’artiste d’In Piazza della Signoria, via dei Magazzini, 2. Tél. : 055 239 9546. À partir de 190 eur.

 

21 03 11
Bruxelles, encore quelques (bonnes) adresses...

Bruxelles, encore quelques (bonnes) adresses…

L’Ecailler du Palais Royal est un grand classique bruxellois, une adresse superbe. Cuisine claire et iodée, délurée tout en restant fraîchement classique : banc d'huîtres, coupe de crevettes décortiquées à la main (28€), saint pierre poché beurre d’Echiré au cerfeuil (42€), homard cuit aux algues (61€)… Ici, les plats ont cette franchise décidée qui met en appétit. Le service de grande maison veille à tout. Il sillonne scrupuleusement cette aimable salle longée d'un confortable bar.  18, rue Bodenbroek (02 512 87 51).

...

Lire la suite

05 01 11
Sicile, le réveillon avec Fulvio: le menu !

Sicile, le réveillon avec Fulvio: le menu !


Dans ce splendide diner réalisé par Fulvio Pierangelini, la musique a commencé tout de suite, sans amuse bouche (oh doux jesus!) mais avec ces crevettes rouges avec une mayonnaise d'huile d'olive et citron locaux,  légumes du jardin. Ensuite, terrine de foie gras avec des peches escalopées de Leonforte. Ensuite grand moment avec le risotto aux scampi et pistaches…

Après sont apparues des tortelli de porc sauvage avec de la truffe blanche…


Suivirent le spigola con zuppetta de lentilles d'Ustica avant le petit cochon avec fenouil et myrthe avec une sauce à tomber à la renverse (Fulvio l'vait filtrée pendant deux jours)…

...

Lire la suite

04 01 11
Sicile, le réveillon avec Fulvio (suite)

Sicile, le réveillon avec Fulvio (suite)


Dans la cuisine de Fulvio lorsque les douze coups ont sonné ce fut comme une libération, un véritable souffle d'euphorie pendant que la salle festoyait posément…


Regardez les tous les deux, le visage poncé par la fatigue et un probable bonheur. Il est de Naples, elle de Sicile: ils vont se marrier très bientôt: auguri !!! Fulvio appelle le garçon: mon boxeur !

la solitude du <maestro> comme tout le monde l'appelle ici. Cela dit, en sa compagnie, il y avait un verre de sassicaia…(photos F.Simon). Demain, le menu du réveillon…

...

Lire la suite

03 01 11
L

L’un de mes meilleurs réveillons: dans les cuisines de Fulvio…

 

Presqu'au dernier moment, à la volée, un petit tour à Palerme, via Milan et les retrouvailles avec Fulvio Pierangelini. Il devait faire un réveillon pour deux cents personnes au resort de Verdura, au sud de la Sicile.

J'avais demandé de pouvoir dîner en cuisine plutot qu'avec la belle société internationale qui festoyait dans la grande salle à manger. Fulvio accepta et ce fut un moment magique de voir la petite équipe sortir un dîner d'enfer. La pression, la fatigue, puis la joie de minuit. Si vous saviez comme nous étions heureux dans un compte à rebours qui se déclencha juste après le départ des desserts. Ce fut une allégresse juvénile, rageuse: un hourrah libérateur…J'en frissonne encore. Voici quelques images de ces instants préservés…

...

Lire la suite

20 05 10
Quel est le dessert préféré de Fulvio Pierangelini ?

Quel est le dessert préféré de Fulvio Pierangelini ?


 Humm… pas compliqué: glace au café et crème chantilly. Ca tombait plutôt bien, c'est grosso modo mon dessert récurent. Petite nuance depuis peu, cela est devenu avec une glace au yaourt chez Grom, rue de Seine, à Paris. J'y étais encore hier soir après avoir dîner chez Yen. C'était bien, il faisait assez frais. Le temps des dingos du genre, il n'y a alors que les dingos du genre…

Bon, ce n'est pas le tout, qu'est ce qui nous attend ces prochaines semaines?

...

Lire la suite

19 05 10
Sicile, les dernières leçons de Fulvio

Sicile, les dernières leçons de Fulvio

 



 En se promenant dans une orangeraie, Fulvio m'a appris à manger une orange. D'habitude, vous connaissez la chanson, on retire la peau puis on détache les quartiers un à un. c'est délicieux.Mais là, Fulvio s'est emparé du fruit (non traité of course) et s'est jeté dessus comme un chien affamé. Fallait le voir se jettant dessus goulument. rien à voir avec le fruit précédent car les essences de l'écorce se sont mêlées avec le jus du fruit, c'est étonnant! Le soir, spaghetti alle vongole: pfoouuu, sur le derrière, bienheureux ! (photos F.Simon).

...

Lire la suite

17 05 10
Oh non, Fulvio, fais pas ça ! (enfin, si...)

Oh non, Fulvio, fais pas ça ! (enfin, si…)

 

Oh bon sang de bois, lorsque Fulvio Pierangelini s'embarque dans une recette, ce n'est pas avec le dos de la cuillère. une fabuleuse recette désarmante de simplicité: thon cru et artichaut. Un filet d'huile d'olive. Voila un plat qui vous laisse tout ballot. Heureux 

P.S. Fulvio est pour moi l'un des meilleurs chefs au monde. Il a fermé son restaurant de San Vincenzo en Italie. Maintenant, il conseille les restaurants de la chaîne Rocco Forte :13 établissements dans le monde dont l’Adagio de Bruxelles, l’hôtel de Russie à Rome, le Richemond à Genève et en Sicile depuis l’année dernière le leading hotel of the world, le golf & spa resort Verdura, à Sciacca, à 80 minutes de Parlerme.

...

Lire la suite

10 05 10
Fulvio Pierangelini dévorant une gambero rosso, tout un chemin...

Fulvio Pierangelini dévorant une gambero rosso, tout un chemin…

 
 
Après un gentil voyage un peu longuet, j'ai pu retrouver mon ami Fulvio Pierangelini en Sicile. Vous savez que maintenant il se promène comme consultant au sein de la chaine Rocco Forte, soit une bonne douzaine d'établissements en Europe. C'est à dire que l'on peut déguster sa cuisine un peu partout: à Bruxelles (à l'Amigo), comme à Genève (au Richemond) ou encore à l'Hôtel de Russie de Rome… Cette fois ci, il était non loin de Palerme, au Verdura, un impressionnant resort dédié au golf pile poile face à la mer. L'occasion était trop belle, faire un reportage sur le goût de la Sicile pour le Figaro et puis parler avec lui. Quand je dis parler, disons qu'on est assez silencieux. On respire. On écoute plutot la mer, le fondant d'un granite de citron. Des mon arrivée, on est allé dans un restaurant classique de Palerme (Lo Scudiero, Via Filippo Turati, 7; 091.581628): <le seul où l'on sache cuisiner le poisson>. Bong ! C'est envoyé et c'est plutôt vrai: poissons présentés frais et puis ces superbes crevettes de Palerme, le gambero rosso, précisément le nom de son restaurant de San Vincenzo, en Toscane, qu'il a fermé il y a un an en changeant de vie…

...

Lire la suite

09 05 10
Sicile, un savoureux voyage dès demain matin...

Sicile, un savoureux voyage dès demain matin…

 


Accrochez vos ceintures, dès demain matin nous filons en Sicile, retrouver Fulvio Pierangelini: une semaine de saveurs, de rêveries et de diners succulents. Ouah, rien que d'y penser, j'en tremble sur l'appareil photo…