Archives du tag: Bourgogne

16 03 10
Bourgogne: une superbe adresse toute simple !

Bourgogne: une superbe adresse toute simple !

 
 

Après avoir visitél'Arbre Blanc, j’ai gratté dans le coin et je vous ai trouvé une solide petite adresse épatante : l’auberge des Gourmets, au Villars (03.85.32.58.80). C’est perdu dans les campagnes de Tournus (à 4km) mais quelle félicité dans le menu à 22 euros : jambon persillé des familles, le chou farci d’enfer et la tarte aux pommes. Une vraie musique toute simple mais chantée avec cœur, profondeur et générosité. C’est la Bourgogne irrésistible avec ses vins frêles et touchant, l’accent traînant, la faconde réjouie. j'ai vraiment adoré cette adresse ! (photos F.Simon)

...

Lire la suite

15 03 10
L

L’Arbre Blanc, j’y suis retourné !

Dans le Figaro de ce samedi, petit croque note sur une adresse que nous avions abordée il y a peu

Blanc mangé

Cette colonne aimerait tant être à l’abri des erreurs ou des injustices que lorsque ces dernières arrivent, autant vous l’avouer, cela me chamboule pour le restant de la journée. Voilà pourquoi, les enquêtes doivent être menées avec l’exigence des évadés, la paranoïa d’un inspecteur du fisc.logiquement, la critique doit tomber comme une veste taillée à Milan, magistralement.

...

Lire la suite

09 03 10
Tournus, la nostalgie Ducloux

Tournus, la nostalgie Ducloux

Petite promenade en Bourgogne avec toujours un immense plaisir à visiter l'abbaye de Tournus, face à l'hôtel Greuze.

A une époque, on disait presque l'inverse tant la réputation de Jean Ducloux était à son son zenith. Voilà un restaurant que j'adorais, j'ai même des videos incroyables de notre homme en sa tanière. il y faisait circuler des trains le long de la corniche du plafond, sous un déluge de musique allemande. Un personnage célinien, dingue,et entrainant; Aujourd'hui, je crois que la musique a changé. Mais j'attends encore un peu. Il me faut parfois un temps de veuvage lorsqu'il y a un changement.

...

Lire la suite

27 02 10
Part 2: Bourgogne, une apparition dans la nuit

Part 2: Bourgogne, une apparition dans la nuit

Nous sommes donc repartis l’estomac léger, l’appétit contrarié et puis au bout d’une petite route qui nous ramenait à notre gîte rural (à Leynes, 03.85.35.10.14 ; 38 euros la nuit avec petit déjeuner super !) dans un lointain, surgissant comme une image de la sainte Vierge est apparue la Vigne Blanche (à Fuissé ; 03.85.35.60.50).

L’adresse était encore allumée, on s’est arrêté pour boire un dernier coup. Vous savez quoi? Cela sentait merveilleusement bon. De la cuisine, si vous voyez ce que je voulais dire. Je l’ai dit au patron. Il était 22h30. Le bonhomme a tout de suite compris, il a regardé sa montre et hop, il est parti en cuisine nous faire un rumsteck…aux lentilles. Avec une bouteille de Beaune rouge, il nous a dressé une petite table près du bar et zou, ce fut un instant délicieux de gentillesse. L’esprit de l’auberge comme cela existait autrefois. À minuit, nous étions dehors, un peu pompette certes, mais réconcilié avec la nature humaine.

...

Lire la suite

26 02 10
Voyage en Bourgogne; part 1: Tir à Blanc

Voyage en Bourgogne; part 1: Tir à Blanc

Je suis reparti en Bourgogne avec mon ami steward pour une soirée qui s'annonçait calme mais qui prit une drôle de tournure…vous allez mieux comprendre avec cette première partie du croque note parue dans le Figaro de samedi dernier…

 Il fallait voir mon steward frétillant de félicité. Cet informateur es-Bourgogne et, dorénavant photographié dans le magazine Etoile, tenait une bombe : l’ouverture d’un bistrot gourmand par le fils de Georges Blanc, Alexandre, en rupture de maisonnée. Cela s’appelle l’Arbre Blanc et il pousse dans un délicieux village, Chevagny-les-Chevrières ; 03.85.40.63.26)

...

Lire la suite