26 06 15
Paris. Merguez & Pastrami, droit dans le buffet !

Paris. Merguez & Pastrami, droit dans le buffet !

Il faisait une chaleur de gueux, pourtant l’assiette de cette nouvelle adresse avait de quoi en découdre. je ne suis pas tellement merguez et pastrami; même du genre à reculer de trois pas, tant je vis parfois la hantise du trop  gras, trop lourd. Ce n’est pas franchement le cas ici, sauf si vous descendez la carte…

Lire la suite

17 11 14
Je ne sais pas pourquoi, mais le lundi, il faut que je déglingue...

Je ne sais pas pourquoi, mais le lundi, il faut que je déglingue…

Allez savoir pourquoi, mais ce jour de la semaine, vous avez envie d’envoyer tout balader. Et je ne vois pas pourquoi, je m’en priverai,  pas vrai ?!

Là, je suis tout de même un peu grincheux car Rachel’s, rue du Pont au Choux, mérite pas d’être déglinguée. j’y allais avec beaucoup de révérence et d’appétit avec un convive de la même impatience. La table est valable, mais ce qui me fut servi fut en léger retrait de mes espérances sans doute trop hautes placées. J’ai trouvé la salade de légumes d’hiver rôtis et glacés au sirop d’érable et bourbon, quinoa bio, pépins de courge… un peu lasse (voyez sur la photo). Sans doute un problème de préparation, car l’assiette annoncée comme petite (12,50€) avait du volume et de l’énergie. Le cheesecake tant vanté était correct mais sans plus. J’avais préféré l’avant veille, celui du Bob’s Food, rue des Gravilliers. Voir sur Instagram: simonsaysfr.

...

Lire la suite

27 12 13

Café Moderne, un déjeuner tranquille…


Rien de tel qu’un restaurant à l’heure du déjeuner. Il est dans son expression la plus simple. C’est presque l’envers du décor. Les barmen sont déjà en train de préparer les jus de pamplemousse du soir, les serveurs regardent l’heure avant de rejoindre la salle de musculation… Le restaurant est dans sa simplicité, dans sa nature. À poil. Il est presque dans la péréquation avec le quartier, la rue. Lorsque cela ne marche pas, cela saute aux yeux. L’adresse est superfétatoire, de guingois, mal à propos. En dehors du réel dans son trébuchement, son hiatus. Ici, en revanche, au Café Moderne, lorsque la porte ouvre sur la rue, il y a comme une continuité. Entre Bastille et l’intérieur. Du reste, le décor est so Onzième : chaises du métropolitain parisien (toutes droites et en bois), solide bar et ses tabourets, longue salle avec, tout au fond, l’atelier en verrière grappillée naguère sur la cour. Dans l’entrée, il y a encore la guérite du marchand de tabac… Il ne reste plus qu’à s’attabler…

...

Lire la suite

04 03 13
Miss Ko, vraiment vous souhaitez y aller ?!

Miss Ko, vraiment vous souhaitez y aller ?!

Pfuit, j’espère que vous aurez plus de chance que moi. Le Burger commandé bien cuit était saignant et froid, le black code peu frais et franchement douteux en bouche; les sushis quelconques et l’ensemble médiocre. Décor de Starck déjà trop vu…Sincèrement, no way…Carte gentiment simplette jouant avec les cuisines asiatiques sans réel talent… Désolant. Service serviable. Quelle déconvenue. 49, avenue George V, 75008 Paris.