Browsing Category

En amoureux

  • Paris. Juvenile’s, reparti de plus belle !

    Juveniles, reparti de plus belle C’est ici que l’on apprenait avec Tim Johnson comment on devrait prononcer la cote rôtie (côôôute ‘rôôôutie), le cornas (côôônasse), et ce depuis 27…

  • Mais quel est mon sentiment sur …le Bascou ?!

    Le charme discret du Bascou On pourrait rêver de croiser ces tables plus souvent. Ces étranges étoiles presque évaporées, étincelant derrière un nuage. Ces talents vif argent apaisés, rangés…

  • Paris. Toraya, hummm, pas mal le nouveau décor !

    J’ai toujours eu un faible pour cette adresse. j’adorais son charme provincial japonais sagement étudié. Après d’importants travaux, la nouvelle version vient d’être livrée. Plus rien à voir, finies…

  • Paris. Suave, lorsque le Vietnam s’éveillera…

    Suave, mode d’emploi Les restaurants ont parfois cet étrange balancement entre leur réputation et la réalité. Allez savoir comment le pendule oscille ? Attend-t-on parfois trop d’eux ? On les voudrait…

  • Paris, Spring, le printemps qui saute !

    Il y a peu, pour M le supplément du Monde, je suis allé chez Spring. Voici mon sentiment… Daniel Rose appartient à ce genre de chef que nous aimons.…

  • Paris, Pramil, calme olympien…

    Près de République, dans la désertique Jeune Rue, le Pramil semble comme une sentinelle dans le désert des Tartares. Calme olympien et cuisine du même métal, paisible, douce,  sans…

  • Paris. Le Dôme, imperturbable mais chérot

    C’est une sorte de grosse bestiole. Qui ne bouge pas. Ouvre un oeil, se dore la pilulle dans le carrefour Vavin. Clientèle cossue, bourgeoise, amortie; service du même tonneau…