15 04 16
Paris. Le 1, enfin pas tout à fait...

Paris. Le 1, enfin pas tout à fait…

Dans ce quartier de haute volée, au shopping carbonisant, il n’est pas évident de trouver des adresses sans se faire joliment étriper. Cela dit, c’est également un style. Faut il encore trouver le coin brossé dans le sens du poil, une planque, pour rester fidèle à l’esprit de ce rendez-vous. Les hôtels possèdent au moins cette particularité avec le louable dessein de préserver la quiétude de leur clientèle. Celui posé sur la rue de la Paix, à un jet de carat, de la place Vendôme, est parfait pour cet exercice. Entrée dans le carrousel d’une porte, conciergerie distinguée et hop, une volée de marches pour atteindre, à l’étage, un petit nid douillet, hautement civilisé, aux magnifiques fauteuils pied de poule. La cuisine a voulu faire pareil.

...

Lire la suite

11 09 15
Paris. Je me suis repenché sur A.T.

Paris. Je me suis repenché sur A.T.

A.T souhaits

Pour être franc, j’ai été un peu expéditif sur ma dernière visite chez A.T au mois de Juillet. Pour M, le supplément du Monde, je me suis repenché sur cette table singulière…

Lire la suite

23 07 15
Paris. Le Bon Saint Pourçain est il déjà bon ?

Paris. Le Bon Saint Pourçain est il déjà bon ?

Le Bon Saint Pourçain est de retour.

Il y a peu, la façade était vert sapin, la voici devenue bleu nuit. Un repreneur est passé par là. Il s’agit de David Lanher, habile tireur de ficelles, renifleur de bonnes adresses en débrayage (Racines, Vivant, Caffé Stern, Cremerie…), passant au bon moment avec le chéquier dans une main, le plumeau dans l’autre. Il y avait là une institution de quartier planquée dans les ruelles arrière de Saint Sulpice, juste au coeur de François-Marie Banier-land.

...

Lire la suite

08 07 15
Paris. Toraya, hummm, pas mal le nouveau décor !

Paris. Toraya, hummm, pas mal le nouveau décor !

J’ai toujours eu un faible pour cette adresse. j’adorais son charme provincial japonais sagement étudié. Après d’importants travaux, la nouvelle version vient d’être livrée. Plus rien à voir, finies les pénombres, place à la lumière, à la clarté. je ne vais pas pleurnicher sur le passé, car maintenant c’est plutôt bien avec la clientèle qui au passage, semble avoir été relookée. Pourvu que l’on ne bascule pas dans le Kinu, de la rue du Mont Thabor, massacrée dans sa modernité et crucifiée par une clientèle tapageuse. En attendant, il faisait chaud ce jour là, salade de crabe et oeufs de saumon et bien sur la glace pilée au thé vert. Parfait, surtout en tout début de service: paix royale à midi !!! Comptez 30€.

...

Lire la suite

26 06 15
Paris. Merguez & Pastrami, droit dans le buffet !

Paris. Merguez & Pastrami, droit dans le buffet !

Il faisait une chaleur de gueux, pourtant l’assiette de cette nouvelle adresse avait de quoi en découdre. je ne suis pas tellement merguez et pastrami; même du genre à reculer de trois pas, tant je vis parfois la hantise du trop  gras, trop lourd. Ce n’est pas franchement le cas ici, sauf si vous descendez la carte…

Lire la suite

25 06 15
Paris. Suave, lorsque le Vietnam s

Paris. Suave, lorsque le Vietnam s’éveillera…

Suave, mode d’emploi

Les restaurants ont parfois cet étrange balancement entre leur réputation et la réalité. Allez savoir comment le pendule oscille ? Attend-t-on parfois trop d’eux ? On les voudrait pas chers, disponibles, souriant comme un jour d’été.  D’autres fois, ils sont dans leur jus comme ce beau jour de début d’été.

Lire la suite

21 04 15
Paris. Le Dôme, imperturbable mais chérot

Paris. Le Dôme, imperturbable mais chérot

C’est une sorte de grosse bestiole. Qui ne bouge pas. Ouvre un oeil, se dore la pilulle dans le carrefour Vavin. Clientèle cossue, bourgeoise, amortie; service du même tonneau cahotant de table en table, imperturbable . On y vient ici s’offrir les poissons du jour, les plateaux de fruits de mer écumant d’iode. C’est impeccable, un peu roué dans la passation de commande où l’on aime bien pousser le bouchon.

Lire la suite

16 04 15
Paris. Cette ici

Paris. Cette ici

Le quartier n’est pas facile. Il est comme exacerbé, Saint-Germain-des-Prés s’évapore dans le lointain, Montparnasse rumine, Vavin pétille. Paris est un peu rêche dans le coin, comme insatisfait, pas content. Bref, en pleine forme. Vous imaginez d’être restaurateur dans le coin ?

Lire la suite

09 04 15
Paris. Garance, so Septième...

Paris. Garance, so Septième…

Récemment pour M, le supplément du Monde, je suis allé visiter ce restaurant du 7 eme arrondissement, en voici mon sentiment…

Il y a bien un moment où, par capillarité, un arrondissement investit un lieu. Il s’en empare, pose sa marque et ses climats. C’est sans doute ce qui s’est passé pour Garance, table méritoire étoilée Michelin (c’est dire) posée dans une rue au garde-à-vous, rue Saint-Dominique (dans le 7e), à deux pas de l’Assemblée.

Lire la suite

...

Lire la suite